close
image feature

Ne pas oublier nos rêves

Titre : « Le Petit Prince » | 93 pages

Auteur : Saint-Exupery

Edition : Gallimard, 1946, text et illustrations

A travers son œuvre, Saint-Exupéry nous montre une vision profondément pessimiste sur ses frères humains. Des adultes porteurs de vérités, de certitudes, chacun dans leur monde. Le Petit Prince, l’enfant, lui, rêve encore, parle aux fleurs et aux animaux.

Les adultes, aux pensées étroites, ne portent ni rêves ni amour. On doit même leur apprendre à dessiner les moutons. Et le Petit Prince quitte ce monde. C’est bien notre monde, c’est cette humanité actuelle qu’il a deviné et qu’il a fuit…. Il est peut-être encore aujourd’hui une étoile effrayée par ce qu’elle voit.

Le Petit Prince, c’est notre part d’enfance qui nous aide à nous questionner quand nous avons une panne dans le désert de notre vie.Venu de son astéroïde, le Petit Prince nous ramène aux vraies valeurs de notre propre existence, créer du lien, apprendre à se connaitre, regarder au-delà des apparences…

 

A lire aussi « Courrier Sud » « Terre des hommes » « lettre a un otage » et « Citadelle » et « mémoires de la Rose » de Consuelo de Saint-Exupéry, car, pas de « Petit Prince » sans sa Rose.