close
image feature

Titre : « Dans les forêts de Sibérie » | 289 pages

Auteur : Sylvain Tesson

Edition : Folio

Sylvain Tesson….un homme qui ne rentre dans aucune case sinon la sienne.Libre.Un voyageur, géographe, intellectuel de terrain et de livres.Un hyperactif de la marche, de la découverte du monde et de ses propres limites.A la fois  analyste et analysant de ses aventures en se mettant dans des situations de vie singulière voir extrême parfois. Ecrivain qui utilise la plume pour extérioriser ses pensées sur le monde qui l’entoure.Libre penseur.Il grimpe les montagnes pour connaitre l’horizon.Il parcours les steppes pour se heurter a des montagnes vertigineuses qu’il escalade.Il va à la rencontre d’autres hommes solitaires.

« Dans les forêts de Sibérie », c’est l’expérience d’une solitude, se recentrer sur soi, en expérimentant une vie loin des autres et loin de tout ce qui fait monde envahissant, monde qui va trop vite.Savoir dire stop aux tourbillons de la vie qui vous avale et fuir pour faire une pause dans » je pense donc je veux exister », une pause philosophie. Lieu de vie: une isba de bois sur les bords du lac Baikal. Retour aux sources.Au fil des chapitres, la glace fond jusqu’au retour du papillon.Processus dans le temps comme un besoin que l’on éprouve tous  parfois à s’enfermer pour terminer un chapitre d’une vie pour recommencer une nouvelle aventure, une autre naissance…j’ai adoré ce livre.J’aime son écriture.J’aime aussi son rapport aux animaux et son rapport à l’Histoire qu’il insère dans ses pas….exemple les hommes qui dorment au fond du Lac gélée, morts sous le régime autoritaire de Staline.

Dans la foulée, j’ai lu « Eloge de l’énergie vagabonde » et « La chevauchée des steppes »….en plein confinement, Sylvain Tesson et ses livres vous emporte ailleurs, trés loin. »La panthère des neiges » sera ma prochaine escale, j’ai hâte de la voir.